CPAC
Communiqués

2eme Session d’homologations des pesticides : Communiqué final

Le Comité Inter-Etats des Pesticides de l’Afrique Centrale (CPAC) vient d’organiser la deuxième session d’homologation commune des pesticides du 08 au 09 mai 2017 à son siège à Yaoundé, la deuxième session d’homologation commune des pesticides. République du Cameroun.

La 2ème session d’homologation des pesticides en Afrique Centrale s’est tenus en présence de Son Excellence Monsieur TEYA Jean Eudes, Commissaire en charge du Département de l’Education, de la Recherche et du Développement Social chargé des droits de l’homme et de la bonne gouvernance de la Commission de la CEMAC, de six (06) experts représentants les six Etats membres de la CEMAC et des nombreux observateurs (CPI/UA, FAO/Cameroun, CARBAP, IRAD, CROPLIFE Cameroun, ANOR, Représentation CEMAC/Cameroun).

La Commission était Présidée par Monsieur NGARTOLOUM Njero, Directeur adjoint de la protection des végétaux aux Ministère en charge de la l’Agriculture et Représentant de la République du Tchad, le secrétariat des travaux étaient assuré par la Direction Scientifique du CPAC. L’ouverture des travaux a été marquée d’abord par le mot de bienvenue de Madame le Directeur Général du CPAC, Catherine AZOUYANGUI qui, dans ses propos a manifesté sa grande satisfaction et une joie partagée à toutes les personnalités qui ont rendu possible la tenue de cette deuxième session d’homologation commune des pesticides en Afrique Centrale. Elle a tenu à remercier particulièrement le Commissaire représentant la Commission de la CEMAC, qui en acceptant de présider personnellement cette cérémonie témoigne ainsi de la volonté des plus hautes autorités de la communauté à mettre à la disposition de sa population les pesticides respectueux de l’environnement et de la santé.

M. le Commissaire TEYA Jean Eudes, dans son discours d’ouverture solennelle, a souhaité une chaleureuse bienvenue aux représentants des Etats membres de la CEMAC, experts de la sous-région en matière d’homologation. Il a aussi salué la présence dans la salle des représentants des organisations internationales, des partenaires ainsi que les représentants de l’industrie phytosanitaire en qui tous les espoirs sont fondés pour le soutien de nos activités en matière de gestion des pesticides.

Cette session qui a duré deux jours a débuté par la formation des membres et observateurs afin de leur permettre de mieux comprendre le processus d’évaluation des dossiers de demande d’homologation. Les présentations faites par la Direction Scientifique s’articulaient autour des thèmes suivants :

  • Présentation du CPAC et de son processus d’homologation ;
  • Analyse du Risque dans le processus d’homologation des pesticides ;
  • Evaluation des sections (physico-chimique, Emballage, Etiquette, …) ;
  • Synthèse des évaluations et différents résultats possibles.

Ensuite, après la formation, la session a statué sur douze (12) dossiers de demandes d’homologation dont : 02 insecticides, 06herbicides, 02 fongicides, 02 insecticides d’hygiène publique. Il ressort l’étude de ces dossiers les résultats suivants :

Sept (07) produits sont homologués ;

Deux (02) demandes d’homologation sont maintenues en étude ;

Trois (03) demandes d’homologation sont rejetés sont rejetés

Les sept (07) produits homologués au CPAC, présentés dans le tableau ci-dessous, sont autorisés à l’emploi dans tous les pays membres de la CEMAC pour une période de dix (10) ans. Il s’agit des pays suivants :

La République du Cameroun ; La République Centrafricaine ;La République du Congo ; La République Gabonaise ; La République de la Guinée Equatoriale et ; La République du Tchad.

A la clôture des travaux, Monsieur NGARTOLOUM Njero, Président de la Commission d’homologation CHOPES, s’est félicité du bon déroulement des travaux et a précisé que la fin de cette deuxième session marque également le début de la session suivante à laquelle doivent s’atteler tous les participants chacun en ce qui le concerne.

Related posts

Laisser un Commentaire

13 + = 22

Connexion

Vous n'avez pas de compte? INSCRIVEZ-VOUS ICI
X

.