CPAC
  • Accueil
  • A la une
  • Plan stratégique: Un atelier de validation en vue du 17 au 20 decembre 2018
A la une Communiqués

Plan stratégique: Un atelier de validation en vue du 17 au 20 decembre 2018

Dans le cadre de la tenue de la première assise de son Conseil Scientifique, le Cpac entend faire valider son plan stratégique lors d’un atelier qui se tiendra à Douala-Cameroun du 17 au 20 décembre 2018. Ci-dessous un résume dudit plan stratégique.

La protection des végétaux est la mise en œuvre de tous les moyens disponibles afin d’éviter les pertes pré et post récolte par un usage règlementé des pesticides et de tout autre moyen biologique destiné à une production saine et abondante.

L’initiative de création du Comité Inter-Etats des Pesticides de l’Afrique Centrale (CPAC) est née de la volonté politique des Etats membres de la CEMAC de mutualiser leurs efforts pour maximiser les productions agricoles en minimisant les risques liés à l’utilisation des pesticides. Cette volonté s’est manifestée par (i) l’adoption par l’ensemble des Etats d’une Règlementation commune sur l’homologation des pesticides en Afrique Centrale en 2005 ; (ii) la mise en place d’un bureau administratif du Comité d’Homologation des Pesticides d’Afrique Centrale en 2006 et (iii) l’érection dudit Comité en Institution Spécialisée de la CEMAC dénommée Comité Inter-Etats des Pesticides de l’Afrique Centrale (CPAC) en 2012.

Depuis cette érection, le CPAC a fonctionné exclusivement sur la base de programmes d’activités annuels, sans un outil de planification, ce qui jusqu’à lors n’a pas garanti une visibilité de ses activités.

De même, la mission originelle du CPAC consistait en l’homologation commune des pesticides. Avec son nouveau statut, la mission de cet organisme communautaire devrait être élargie pour permettre une protection durable des végétaux dans la sous-région. Cet élargissement permettrait d’être en phase avec la sureté alimentaire, les exigences du marché international en termes de normes phytosanitaires et la protection de l’environnement.

Afin de permettre au CPAC de s’arrimer aux exigences suscitées et d’apporter des solutions aux différents problèmes identifiés, la Direction Générale du CPAC s’est résolue à mettre en place un plan stratégique devant clarifier la vision, les missions, les objectifs, les activités à mener et les résultats à atteindre par l’Institution au cours de la période allant de 2020 à 2025.

Ce plan stratégique est articulé en cinq (05) chapitres :

  • Contexte institutionnel et justification ;
  • Plan stratégique ;
  • Vision, mission et valeurs ;
  • Mise en œuvre du plan ;
  • Suivi et évaluation.

La partie liminaire donne des détails sur les aspects suivants :

  • Les contextes et justifications de la création de la CEMAC et du CPAC ;
  • La nécessité de doter le CPAC d’un plan stratégique pour les cinq (05) prochaines années ;
  • La méthodologie d’élaboration du plan stratégique ;
  • Le lien entre le Plan stratégique du CPAC et d’autres initiatives ;
  • L’insertion du Plan stratégique du CPAC dans les agendas des Nations Unies et de l’Union Africaine…

Le Plan stratégique dans son corpus dévoile les orientations stratégiques du CPAC à savoir : sa vision, sa mission, ses objectifs stratégiques et ses valeurs.

Pour la période 2020-2025, la mise en œuvre du plan stratégique reposera sur quatre (04) axes avec des objectifs stratégiques associés, notamment :

  1. Amélioration, harmonisation, vulgarisation et mise en place des cadres législatifs et règlementaire du système de gestion des pesticides au CPAC et dans les États.
  2. Amélioration de l’environnement technique et infrastructurel de la filière phytosanitaire en zone CEMAC.
  3. Assainissement de l’environnement (ou agroécosystème) et des productions agricoles.
  4. Promotion de la lutte intégrée en zone CEMAC.

Ce plan stratégique est le résultat d’un processus participatif débuté depuis plusieurs années et impliquant une forte motivation du personnel cadre du CPAC, des Experts externes et Consultants. Ce processus en cours de finalisation a intégré une large concertation des partenaires, des États membres, des Experts régionaux et internationaux.

La démarche adoptée a conduit à une stratégie et une vision du CPAC alignées sur un système cohérent d’objectifs, de programmes, de projets et d’activités prioritaires fondé sur les défis devant conduire le CPAC vers son émergence à l’horizon 2030.

Related posts

Laisser un Commentaire

1 + 1 =

Connexion

Vous n'avez pas de compte? INSCRIVEZ-VOUS ICI
X

.