CPAC
  • Accueil
  • A la une
  • HOMOLOGATION DES PESTICIDES EN ZONE CEMAC : LES ACTEURS DE LA FILIERE SE CONCERTENT A DOUALA-CAMEROUN
A la une Pesticides Actu Pesticides actu CEMAC

HOMOLOGATION DES PESTICIDES EN ZONE CEMAC : LES ACTEURS DE LA FILIERE SE CONCERTENT A DOUALA-CAMEROUN

L’an deux mil vingt, le 15 juillet, une délégation du Comité Inter-États des Pesticides de l’Afrique Centrale (CPAC) conduite par son Directeur Général s’est rendue à Douala, Cameroun pour une mission de travail.

En effet, conformément aux accords parties entre le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER) et le CPAC en rapport avec le processus d’harmonisation en matière d’homologation de pesticides en zone CEMAC, lesdites parties se sont accordées d’organiser un atelier conjoint afin de porter à la connaissance de tous les acteurs les avancées enregistrées dans cette démarche.

Pendant ces travaux, les participants ont eu à faire connaissance des missions du CPAC ; Connaitre le processus d’homologation des pesticides en vigueur au Cameroun et au CPAC ; travailler sur l’élaboration d’un cadre de collaboration consensuel entre le MINADER et le CPAC ;  Avoir une information officielle sur le processus d’homologation des pesticides en zone CEMAC.

L’ouverture des travaux a été ponctuée par l’hymne national du Cameroun suivi du discours de Madame la Secrétaire Générale du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER).

À l’issue de l’atelier, les résolutions suivantes ont été prises:

  1. D’élaborer un chronogramme de mise en œuvre du processus d’harmonisation en matière d’homologation des pesticides en zone CEMAC ;
  2. D’élaborer des textes d’application à la Règlementation Commune sur l’Homologation des Pesticides qui prenne en compte les aspects suivants :
  3. Les différentes zones agroécologiques de la sous-région ;
  4. Les déclarations d’importation et la circulation des produits homologués au CPAC par la Commission sous-régionale d’Homologation des Pesticides (CHP) ;
  5. Les différentes langues à porter sur les étiquettes ;
  6. Etc.
  1. De développer les capacités des Etats à mettre en place leurs cadres législatif et règlementaire ;
  2. De renforcer la collaboration entre le CPAC et l’Autorité phytosanitaire du Cameroun afin d’éviter les conflits de compétence ;
  3. De réviser certaines dispositions des textes du Cameroun afin de les arrimer aux dispositions de la Règlementation Commune sur l’Homologation des Pesticides en Afrique Centrale ;
  4. Pour les firmes de déposer leurs dossiers pour homologation et régionalisation des homologations au CPAC.

Related posts

Laisser un Commentaire

2 + 5 =

Connexion

Vous n'avez pas de compte? INSCRIVEZ-VOUS ICI
X

.